Sur ReadWriteWeb, Robyn Tippins partage ce matin les caractéristiques que se doit de présenter tout bonCommunity Manager. Je vous propose une rapide traduction (et quelques commentaires) sur les qualités d’un bon community manager.

Qualités d’un community manager :

  • Uncommunity manager généraliste (?) fait que tout le mondese sent le bienvenu.
    L’auteur utilise le terme « well-rounded », qui peut se traduire comme complet (généraliste) ou généreux. Je pense que la générosité est une des qualités clés du community manager. Entendons-nous, il ne s’agit pas de générosité au sens de largesses (et tiens que je te rince de cadeaux…), mais plutôt de sa capacité à partager (des informations, entretenir des conversations, rencontrer les personnes,…)
  • Il ne juge pasun utilisateur en fonctionde sa capacité àcommuniquer (outaper).
    Ne juge pas si à ton tour tu ne veux pas être jugé. On (les gens des Internets) est plutôt prompts à tacler le petit copain qui a fait une bourde… mais lorsqu’on s’adresse à sa communauté, pas la peine d’éditer le post d’un forumeur pour corriger les fautes en rouge (#truestory). Un modérateur ou un administrateur pourra néanmoins alerter le membre et lui rappeler que s’exprimer correctement permet d’être mieux compris mais est surtout une marque de respect pour ses interlocuteurs (et puis, oh, on est pas sur un mobile le jeun’. Sus au langage SMS).
  • Ildonne toujoursdes avertissements etune seconde chance,parce que son but estune communauté heureuse, pasla vengeance.
    Normal…
  • Iln’est peut-être  pas extravertidans la vie réelle, mais en ligne, c’est un boute en train, charismatique, faisant preuve d’esprit et de sagesse, à l’égard de chacun.
  • Il a parfois/souvent commencésa carrièrecomme bénévole. Il évoquesouvent que cela a été la meilleure décision de sa carrière [en terme de ROI…].
    Qu’entend-on par « bénévole » ? Est-on en train de parler de « stage » ? ^
  • Ilconnaît tous lesmeme d’Internet et peut mettre à profit cette connaissancedans la plupart desconversations.
  • Il ne rechigne pas à la tâche, parce qu’il saitque sontravail a un « impact » dans la vie de nombreuses personnes à travers le monde.
    Le community manager est un bourreau de travail, qui passera de longues heures derrière son écran pour le bien de la e-humanité.
  • Il sourit chaque fois qu’il tape unsmiley sur son clavier.
    pareil… :)
  • Il a une compréhensioninnéedu marketing, de la relation client, de la stratégie produitet l’expérience utilisateur.
    mouais… sauf exceptions, le CM tient pour l’heure davantage du djeun’ en t-shirt et baskets que du consultant senior, stratège digital, toussa…
  • Il aime apprendrede nouvelles choses, développer une nouvelle compétence jusqu’à la maitriser parfaitement.
    #curiosité
  • Il dévore les tableaux de bord et les datas, car c’est la meilleure façon devraiment comprendresa communauté.
    #analytics
  • Il sait qu’avant toute chose il est le défenseur de l’utilisateur, parce que dans toute réunion,tout le mondeest le défenseurde l’entreprise.
  • Il défendson entreprisefarouchement, maisn’a pas peurd’admettrequand une erreur a été commise.
  • Il se bat bec et ongles pour obtenir les meilleurs résultats possibles, même quand ce n’est pasla solutionla plus facile oula plus populaire.
  • Il aime être sous le feu des projecteursà l’extérieur,mais il tend àêtreefficace et discret en interne.
  • Il ne se vante pas, les gens se chargent de chanter ses louanges.
  • Il est fascinépar la façon dontles gens pensent.Illit des publications sur la psychologieet des rapportsstatistiquespour le plaisir.
  • Il aime vraimentaider les autres.
  • Il est excessivement empathique.

Si vous souhaitez lire l’article complet sur le Community Manager Appreciation Day2012, c’est par ici : Community Manager Appreciation Day 2012

Menu