7 years ago

ça y est, j’ai enfin trouvé le temps de dévorer les quatre premiers tomes de la série le Fléau des Dieux.

Le Fléau des Dieux, c’est l’histoire du combat que se livrent Attila et Flavius Aetius, retranscrite dans un univers SF (c’est la guéguerre des Romains contre les Huns… dans l’espace).

Cette saga, dont le premier tome « Morituri te salutant » a été publié en 2000, a été écrite par Valérie Mangin, dessinée et encrée par Aleksa Gajic, le tout d’après une idée de Denis Bajram (dont je reparlerai une fois que j’aurai terminé de lire Universal War One !)

Le Fléau des Dieux, l’histoire…

Le nouvel empire romain galactique est envahi par des hordes de Huns, assoiffés de sang. Affaibli, l’empire signe la paix avec Rua, le roi des Huns. Pour sceller cet accord, cinq jeunes hommes et cinq jeunes femmes sont envoyés aux barbares pour être sacrifiés à Kerka, la déesse vénérée par les Huns. Lors de la cérémonie, et sur fond de magouille politique, une jeune femme n’est pas tuée. Elle est considérée dès lors par le peuple barbare comme la réincarnation de la déesse Kerka. Il s’agit de Flavia Aetia, dont Attila va se servir pour poursuivre la guerre contre l’Orbis.

Je n’en révèle pas plus sur l’intrigue pour ne pas gâter le plaisir de ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure…

7 years ago

C’est un secret de Polichinelle, j’ai été scout. Pas scout « véner » à défiler le 1er mai aux côtés des gens « bien-comme-il-faut ». Scout, ou plutôt éclaireur, à la cool, chez les Unionistes (rien de sectaire là dedans, juste le nom des scouts d’origine protestante).

De nombreuses années à jouer dans la forêt, à revenir avec une extinction de voix, crado, fatigué. Une multitude de personnes rencontrées, de vraies amitiés tissées. Puis est venu l’heure de devenir « chef » à mon tour. D’abord au groupe de l’Etoile, j’ai effectué un passage éclair à Batignolles avant de rejoindre Boulogne.

Plusieurs années d’affilée, j’ai eu la responsabilité de la branche cadette, les 8-12 ans. Les années ont passé et j’ai progressivement laissé la main à de nouveaux chefs, par lesquels je continuais de prendre des nouvelles de la « Meute » (folklore : Livre de la jungle; Mowgli recueilli par les loups –> meute; pour la faire très courte).

Il y a deux ans, Marie et moi sommes recontactés par nos louveteaux de l’époque. La fine équipe. Ils ont grandi et sont désormais dans la dernière tranche d’âge, les Aînés, celle qui se donne pour objectif de monter un projet d’échange international. En souvenir du bon vieux temps, ils nous demandent de devenir leurs répondants et de les accompagner dans cette nouvelle aventure. Sincèrement touchés, nous acceptons.

L’aventure aînée se déroule en deux ans. La première année est consacrée grosso modo à la découverte de la vie en équipe, le partage d’expérience, des passions, des coups de gueule de ces futurs adultes. Un camp vient clore cette première année, séjour lors duquel l’équipe commence à réfléchir à sa deuxième année, celle qui doit les voir partir très loin de chez eux, à la découverte d’autres cultures.

A l’issue d’un camp mémorable en Ardèche, avec descente en canoë, nous avons préparé avec ces ptits jeunes le projet d’échange international. L’équipe s’était initialement fixé l’Inde. Belle destination. Un peu « dure » peut-être. Finalement, la déconne et le manque de motivation de certains aura raison de cette destination. Un moment de flottement s’installe alors, pendant lequel nous restons sans nouvelles de leur part. Marie et moi continuons de vaquer de notre côté.

Les choses font que Marie et moi sommes contraints de leur annoncer que nous ne pourrons pas les accompagner en août 2008. Suffisamment en amont (avant qu’ils ne tiennent leur nouveau projet – en Guinée je crois). Naturellement, je cherche à contacter le chef d’équipe pour discuter des solutions avec lui. Pas de nouvelles.

Il me relance soudain. Un SMS. « Tu fais quoi tout à l’heure ? ». Désolé mon ptit gars, mais mon planning est un peu chargé. Et ça a été comme ça 2-3 fois. Puis, silence radio. Jusqu’à ce mail reçu tard hier soir…

Un mail envoyé par la seule fille de l’équipe, à la veille de leur grand départ. Un mail intitulé « Quelques regrets », dans lequel elle nous fait part de sa mélancolie, dans lequel elle regrette que nous n’ayons pas donné de nos nouvelles. Mais en ont-ils donné eux, des nouvelles ?

Un mail un poil déplacé dans lequel elle parle de « notre attitude » et de quelques autres points que je clarifierai avec les personnes concernées prochainement. Bref, un mail pour nous faire part de ce qu’elle a sur le coeur. Et même si je ne suis pas d’accord avec sa version de l’histoire, c’est la seule qui est revenue vers nous.

Je lui ai donc répondu. Je ne pense pas les avoir abandonné. Contrairement à ce qu’elle semble penser, j’ai cherché à expliquer notre retrait de l’aventure. Malheureusement, le chef d’équipe n’a pas répondu à mes sollicitations et a cru par la suite que je pourrai me plier à son planning. Pour info, « Et bien que ******* vous ai proposé de vous voir vous n’avez pas voulu. », ça ne s’est pas tout à fait passé comme ça. Mais comme tu n’as qu’une version de l’histoire… bref.

Avec le temps, mes priorités ont changé, et si quelques années en arrière j’ai parfois préféré éviter les bancs de la Sorbonne pour préparer un camp, j’accorde désormais la priorité à ma vie pro. Je suis moins rock n’ roll qu’avant. Alors non, je ne vous ai pas abandonné. Je n’ai certes pas donné de nouvelles. Vous n’en avez pas donné non plus.

Prenez en plein les yeux en Guinée. Vous nous raconterez tout à votre retour. Enfin, je l’espère…

7 years ago

Veilleurs, veilleuses, mettez à jour vos agrégateurs ! A voir ici

On y retrouve des news, des podcasts, ainsi que des flux sur les fugitifs recherchés. Sont forts nos amis les Américains quand même.

Et pour la route, quelques mots clés pour Echelon et autres systèmes de surveillance : bi**, poil, coui***, cok*, sh*t, trip,…

7 years ago

C’est la fête des party games en ce moment… D’un côté, Buzz TV m’a été prêté, de l’autre j’ai enfin réussi à trouver SingStar PS3. La PS3 se transforme petit à petit en système « casual » (pour s’incruster encore plus dans les foyers). D’ici quelques jours, je mettrai en ligne un billet plus complet sur Buzz TV et SingStar (et peut-être même des vidéos qui sait).

7 years ago

De retour à la maison. Encore une excellente soirée passée en compagnie de Stan. Session cigare, puis Paradis du Fruit où nous avons retrouvé Marie. Un diner à se marrer, à parler de tout de rien, à échanger nos petits contrariétés, à multiplier les calembours…

C’est marrant, ça fait pas six mois qu’on se connait, et pourtant quand on nous voit l’un à côté de l’autre, on pourrait presque penser qu’on est amis depuis des années. Le coup de foudre je vous dis (pas de stress Caro, je lui ferai rien à ton Stan). Stan, comme quelques autres, fait partie des personnes qui peuvent compter sur moi et sur lesquelles j’aime à penser que je peux compter.

La « blogosphère », ce sont des soirées organisées par des annonceurs, des rendez-vous organisés entre blogueurs. C’est aussi le début de jolies histoires d’amitié.

J’espère que cette amitié durera au delà de l’existence de ce blog. Qui vivra verra comme on dit. En tous les cas, merci Stan pour les moments passés en ta compagnie et ceux passés avec Caro et Marie.

Oui, c’était un billet « perso », parce que c’est aussi (et surtout) ça un blog non ?
7 years ago

Gynécée, un duo de Thiéfaine et de Cali.


Découvrez Hubert-Félix Thiéfaine!
7 years ago

Disponible sur PS3 et PSP, Echochrome est un casse tête dans lequel le but est de faire avancer le personnage en jouant sur les perspectives. Pour ce faire, 5 règles de base :
– Le déplacement subjectif
– l’atterrissage subjectif
– l’existence subjective
– l’absence subjective
– le saut subjectif

Autant le dire, j’ai joué à Echochrome sur PS3 et clairement, cette console n’est pas adaptée à un tel titre. C’est sur PSP à mon sens que le jeu prend tout son intérêt. Sur un transat, dans le train,… Echochrome est un excellent palliatif au Sudoku.

Pour plus d’infos, vous pouvez lire les tests chez :
– 9irl5.com
– Geek Inc
Damonx
Hadoken