Call of duty : black ops, j’y étais !

Hier soir, Activision et Treyarch recevaient journalistes et blogueurs au Gaumont Marignan pour présenter à ce parterre d’aficionados le 7e opus de la saga Call of Duty.

Après quelques minutes d’attente devant le cinéma, en compagnie (instant namedropping) de Julien et de Damonx (au risque de ternir sa e-réputation, je dois quand même souligner qu’il a honteusement grillé un paquet de pèlerins en allant rejoindre quelques autres gamers plus proches de l’entrée. #humour #vousbattezpasyenaurapourtoutlemonde).

C’est la première fois que j’assistais à un lancement de produit (dans le cas qui nous occupe un lancement mondial) dans un cinéma. Je redoutais d’être coincé dans une salle de ciné et de subir un speech sans fin (je vous rassure, il y a eu un speech). Que nenni. C’était oublier la rotonde au bas des escaliers, là où d’ordinaire on achète sucreries et boissons avant d’aller profiter du dernier blockbuster hollywoodien.

Après m’être désaltéré au comptoir Havana Club à grands coups de mojitos, j’ai pu serrer quelques paluches connues (2e instant namedropping) : David de Frogz, Franck de Giiks, Nicolas de YDCA, Praska de vie de Geek, ElChikito et bien d’autres encore. Puis a eu lieu le “speech”. Tadaaaaam.

Installés dans les confortables fauteuils de la salle 1, nous avons pu découvrir plusieurs images du jeu (et je suis d’accord avec Damonx, sur un écran de ciné ça a vraiment une autre gueule). La soirée, placée sous le signe du 7e art (entre autre because c’est le 7e CoD), et animée par une speakerine du 7e âge (je plaisante #nooffense), a été l’occasion de lancer un challenge européen. Cette compétition était, pour ce qui concerne les fromages-qui-puent, parrainé par Tomer Sisley. Rappelons-nous que Tomer (ça te dérange pas que je t’appelle par ton prénom ?), après avoir brillé dans Studio Sud, incarne désormais très bien Largo Winch. Il tourne d’ailleurs en ce moment (à moins que le tournage soit terminé) le deuxième opus en compagnie de Sharon Stone. L’occasion d’évoquer les longues parties de Modern Warfare 2 entre deux prises.

Après la présentation du jeu, nous avons été invités à tester CoD en 3D et à finir le stock de mojitos. Puis, cette soirée magique, n’ayons pas peur des mots :-), s’est terminée avec magie autour d’un menu XL au Quick du coin.

Avant cela, nous sommes quand même passés jeter un oeil à la FNAC, où des fans de la série patientaient pour acquérir le jeu et enchainer sur une nuit blanche. Pas mal de monde quand même.

Quant à moi, pas de nuit blanche. Activision et Treyarch m’ont offert le jeu (merci !) que je découvrirai jeudi, au moment de la sieste de mini_teuteu.

Merci PlayStation pour l’invitation !

Laisser un commentaire

*

code