Moins de cinq heures avant le lacher de blogueurs…

Plus que 5 heures à attendre. Facile à écrire. Je ne suis plus que le reflet de moi même. Mes pieds ne sont que souffrance. J’ai le dos en compote. Le nez bouché. Mais sinon tout va bien ici, c’est super 🙂

Je ne cacherai pas plus longtemps que j’ai “pris du recul” pendant une bonne demi heure. Entre sommeil et état de conscience, à l’heure où le soleil commence à darder de ses rayons de lumière…

La fatigue, ça donne envie de faire des phrases un peu compliquées. ça rend poète.

J’espère qu’aux 36 ans du lapin Duracell (CAR C’EST BIEN CELA QUE L’ON FETE ET NON L’ANNIVERSAIRE DE DURACELL) on tiendra un compte précis du nombre de capsules utilisées (voire du nombre de cannettes de Redbull descendues).

Et sinon, un truc de ouf (que je mettrai en ligne dans mon debriefing, soit le moment où j’aurai retrouvé une connection correcte et les outils nécessaires), on a vu Loana. Eh oui, la vraie, la seule, l’unique Loana. Un clin d’oeil marrant à l’opé de l’agence Passage Piéton.

One Comment

victor mai 18, 2008 Reply

En même temps, il est 6h34 et beaucoup on pris du recul 🙂

Laisser un commentaire

*

code