Publié le

ReadyNas Duo : RAIDiator 4.1.5 supporte Time Machine

Suite à ça :

puis ça :

Je me suis rendu là : http://www.readynas.com/?p=1721

Pour y lire ça :

Time Machine support for Mac users just got a whole lot easier. The ReadyNAS can now be set up for Time Machine in a matter of a couple minutes. The option is available in the Backup/Time Machine tab. Follow the simple instructions here.

C’est pas trop de la balle ? (Résultat : Mise à jour du ReadyNas Duo avec ce nouveau firmware / Activation du service sur Frontview / Activation du service Time Machine sur le MacBook Pro).

Merci à Gonzague et à Damdam pour l’info !

PS : à bloguer des trucs intéressants, je vais finir par avoir une ligne éditoriale. DAMNED ! 🙂

Publié le

ReadyNas Duo : paramétrage du service « photos »

Après avoir (brillament) changé les disques durs du NAS, après avoir fait un brin de ménage sur le NAS (grâce à l’appli Duplicate Cleaner), je vais à présent tenter de configurer l’application ReadyNas Photos, laquelle devrait me permettre en principe de partager des photos avec mes proches.

  1. Activation du service ReadyNas Photos
    Tout commence dans l’interface d’administration (Frontview), dans le sous-menu « modules installés » de l’onglet « Services », où il faut activer le service ReadyNas Photos et télécharger le logiciel à installer sur sa machine.

  2. Installation du logiciel
    Plutôt facile, il faut accepter les CGU, cliquer sur Suivant… et attendre le temps que le soft s’installe. Une page s’ouvre alors sur un formulaire d’identification.
  3. Création d’un compte utilisateur
    ça, c’est fait…
  4. Création/Import d’albums photos
    C’est là que tout se complique. Par défaut, le partage de photos se fait sur media/Pictures. Comme j’ai changé le nom du partage… et bien le ReadyNas ne retrouve pas ses petits. Donc, je galère depuis un moment pour essayer de corriger cela.
    (quelques minutes plus tard)
    Je n’ai toujours pas trouvé si le changement de chemin est possible. Résultat, j’ai recréé un partage « media », dans lequel se trouve le sous dossier « Pictures ». Retour sur ReadyNas Photo. C’est ok. (ReadyNas Photo semble avoir besoin d’un partage « media » pour y copier des fichiers…)

  5. Une fois les albums importés, vous pouvez les partager avec vos proches en renseignant leur adresse email (ou en leur créant un compte).

    Ils recevront alors un mail (note pour Monsieur Netgear s’il passait par ici : il y a une coquille dans le mail envoyé automatiquement par ReadyNas Photos). Ils pourront alors consulter les photos (un diaporama est proposé), laisser leurs commentaires,…

J’ai (un tout petit peu) galéré au début pour configurer l’application, mais avec la naissance de Poupette, ça vaut vraiment le coup. Il est désormais plus facile de partager les photos avec ses grands parents, ses oncles et tantes, car il n’est nnul besoin de leur demander de créer un compte au préalable (comme sur FlickR ou Windows Live Photos par exemple). Bref, un beau petit outil (qui ne propose pas autant de features que ses « concurrents », mais bon).

Si vous avez des questions…

Publié le

ReadyNas Duo : mon changement de disque dur…

Il y a un moment déjà je profitais du pouvoir de twitter pour interroger mes followers quant au choix d’un NAS (Network Attached Storage, désigne un périphérique de stockage relié à un réseau dont la principale fonction est le stockage de données en un gros volume centralisé pour des clients-réseau hétérogène).

Suivant les conseils avisés de plusieurs personnes, je portais mon attention sur le ReadyNas Duo de Netgear, car ce modèle dispose de deux emplacements dans lesquels prennent place les disques durs. Les capacités des deux disques ne se cumulent pas. Le second disque est une copie du premier (principe de redondance) et en cas de crash d’un des deux disques, les données sauvegardées sont sauves sur l’autre.

Continuer la lecture de ReadyNas Duo : mon changement de disque dur…

Publié le

Synology DS411+II : mon « précieux »

Après une étude de marché plus ou moins poussée, après moultes tergiversations, j’ai finalement craqué. Ce matin, premier jour des soldes, quand d’autres font le pied de grue devant les boutiques de fringues « chébran », j’ai acheté un nouveau NAS DS411+II de Synology.

Je possède déjà deux NAS Netgear : un ReadyNas Duo et un Stora. Je suis plutôt satisfait du Stora, dont l’interface de configuration a été complètement pensée pour les « noobs ». Et ça… ça me va bien. Je suis un peu plus mitigé en ce qui concerne le ReadyNas Duo. Attention, j’en suis pas mécontent (et je crois même l’avoir écrit). C’est juste que j’ai découvert l’interface proposée par Synology, à côté de laquelle le Netgear ne peut pas rivaliser. En résumé, le ReadyNas Duo est un beau produit (bien fini), mais qui dispose d’une interface de configuration plutôt spartiate…

J’ai craqué pour le Synology DS411+II

Au début, je voulais prendre le DS1511+ lequel permet d’utiliser 5 disques durs, changeables « à chaud » (comprendre : sans avoir à éteindre le NAS). Seulement, la « bête » coûte pas loin d’un rein (je n’ai pas en tête le cours précis de l’organe en question). Donc, je vous passe les détails du : et si je mange des pâtes pendant 18 semaines, je devrais pouvoir acheter le DS1511+. Je devrai alors attendre 18 autres semaines pour pouvoir disposer des fonds pour acheter les disques durs. Alors… contre mauvaise fortune… bon coeur ! Rueducommerce propose depuis ce matin le DS411+ à un prix faisant pâlir (oui oui) les vendeurs de la rue Mongallet. En gros, les différences entre le DS1511+ et le DS411+II sont les suivantes : seul le DS1511+ permet de changer les disques à chaud, le DS411+II a un port Ethernet (contre 2 pour son grand frère).

J’aurai l’occasion de reparler du Synology DS411+II quand je l’aurai récupéré. En attendant, voici un rapide comparatif (non exhaustif) entre le Netgear ReadyNas Duo et le Synology DS411+II :

[table id=1 /]

Publié le

Stora : test du NAS grand public de Netgear (part.1)

Lors de la dernière présentation de collection Netgear (à laquelle je suis arrivé bien bien bien à la bourre), mon oeil a été attiré par une affiche présentant le Stora.

Le stora, quoi qu’est ce ?
Il s’agit du nouveau NAS (Network Attached Storage : un disque dur réseau accessible depuis les différents ordinateurs de la maison). Ce nouveau périphérique est présenté comme un produit grand public. En effet, avec le Stora, Netgear souhaite faire entrer le NAS dans les foyers de monsieur et madame tout le monde.

Nul besoin d’avoir un geek à la maison, de l’installation à l’utilisation, c’est simple.
J’ai un ReadyNas Duo à la maison et je dois bien avouer que j’ai par moments un peu galéré à essayer de le configurer. J’ai oublié l’idée d’ouvrir des ports, créer un espace accessible depuis n’importe où,… faute d’avoir le temps de me documenter sur le sujet. Avec le Stora, on passe à la version grand public. Je vous propose une petite visite guidée : la découverte du boitier, l’installation et la première utilisation. J’aurai je l’espère l’occasion d’évoquer des usages plus poussés rendus possibles par le Stora dans une autre note.

Le Stora : contenu de la boite

A suivre : l’installation du Stora…

Publié le

Netgear fait son show avec ses nouveaux produits

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance d’être invité par Netgear à venir découvrir les nouveautés 2010. Netgear, est ce bien la peine de vous les présenter ? On a (je pense) à peu près tous eu un modem, une carte réseau, ou encore un dongle wifi tout droit sorti de leurs usines. J’ai donc été invité disais je … Je suis arrivé sur place très (très) en retard, soit à peu près au moment où tout le monde était parti et où l’équipe Netgear était en train de remballer. Et bien, on a quand même pris le temps de me montrer les derniers produits.

Rapidement,  on m’a donc entretenu d’un kit CPL, de la nouvelle EVA et d’un NAS.

Kit d’adaptateurs CPL Ethernet AV

Je ne rentrerai pas dans le débat « CPL, WiFi, qui est le plus nocif ? » (cela fera l’objet d’un autre billet peut-être). La nouveauté de ce kit est qu’il contient un adaptateur 4 ports, lesquels sont numérotés de 1 à 4 en fonction de la priorité du trafic : priorité haute donnée au port 1 (celui qui sera le plus fréquemment utilisé par exemple) jusqu’à la priorité basse du port 4.

Un produit qui devrait trouver une bonne place sous ma téloche pour y brancher la PS3, la Xbox, la Freebox,…

EVA9100 : Platine multimedia HDMI

L’EVA est une platine multimedia qui dans sa première version intégrait un disque dur de 500 Go (via un rack identique aux NAS de la marque). Grâce à elle, vous aurez accès aux contenus multimédias (vidéos, musique et photos) de votre PC, votre NAS, d’une clé USB,… Cette nouvelle version nous revient amputée du disque dur et du WiFi… afin de pouvoir être proposée au meilleur prix (que je ne connais pas pour l’heure). HDMI, Peritel, USB,…

Si vous possédez deux plates-formes Elite, vous pourrez même profiter de la fonction « Suivez-moi ». Elle vous permet de mettre en pause une chanson dans une pièce et de reprendre la lecture dans une autre pièce (le rêve de Bill Gates dans La route du futur si je me souviens bien du bouquin).

Stora : la nouvelle solution de stockage en réseau made in Netgear

Difficile de vous en parler car je n’ai vu que l’affiche du produit… le Stora était déjà rangé. Je peux simplement vous dire que le chef de produit encore présent ce soir là semblait dire que c’était vraiment tip top (on dit encore « tip top » en 2009 ?). Il s’agirait d’un NAS grand public, facile d’utilisation (ce qui n’est pas tout à fait le cas des ReadyNas Duo à ce jour), et se destine aux débutants du stockage réseau. J’espère pouvoir vous en parler un peu plus très bientôt (et m’en vais de ce pas demander si un prêt produit est envisageable).

Sur ce, je vous rend l’antenne. Merci à l’agence 3mega (et à Netgear) de m’avoir permis de découvrir (rapidement) les nouveautés de la marque.