A quand un compteur géolocalisé ?

Qui n’a jamais croisé la route d’un chauffeur de taxi distrait (pour ne pas dire autre chose) qui oublie de changer le tarif de la course au tarif en vigueur, laissant ainsi courir les chiffres et monter l’addition ? (remarquez, les erreurs en faveur du client existent, mais sont plus rares…).

Ce matin, le taxi venu me prendre pour l’aéroport arrive à 05h50 (pour une commande à 06h00). Dommage, je suis déjà là. 10 minutes de gagner au compteur. La valise embarquée, la ceinture attachée, en route pour Charles de Gaulle, terminal 2E.

Tout à coup, je suis sorti de ma douce torpeur par le conducteur. Hein ? Le brave homme m’annonce qu’il s’est trompé de tarif et qu’il me fera, grand prince, une ristourne d’un euro une fois arrivés à destination.

Pas eu le temps de râler que le taxi-driver me lance : à quand un compteur branché au GPS pour changer automatiquement le plan tarifaire de la course ? Oh non, un geek ! ? Toujours somnolent, je réfléchis à ses propos, soupçonnant dans un premier temps une manœuvre bien rôdée, puis, estimant qu’il ne faut peut-être pas voir le mal partout, j’admets que c’est une riche idée.

Il me semble toutefois que c’est la préfecture de police, ou une quelconque autre autorité administrative qui installe les dits-compteurs. Je ne connais pas le nombre de taxis, mais imaginez le coût d’un tel changement. Il y a peut-être un marché à prendre qui sait…
Bref, il faudrait que je me renseigne. Peut-être qu’un tel dispositif existe déjà. Qui sait ?

Laisser un commentaire

*

code