Album Panini Mask : Paye ton coup de vieux !

En faisant quelques recherches sur les comics édités par Panini (qui deale désormais officiellement du DC, Marvel,…), je suis tombé sur la boutique en ligne permettant d’acheter des albums.

Vous vous souvenez  des albums Panini ? Ceux de foot, de dessins animés,… Ces fameux albums qu’on achetait avec des sachets d’images autocollantes, et qu’on arrivait jamais à terminer (sauf en commandant la quinzaine d’images manquantes auprès de Panini).

Je suis retombé sur l’album Panini de Mask en surfant sur la boutique. Souvenir ému. C’est le seul album qu’à l’époque (1987) j’avais terminé (grâce à mon papa qui avait commandé les dernières images et les derniers écus manquants à ma collection).

Mask, c’était cette bande de héros qui appelé par leur boss blondinet lachaient absolument tout ce qu’ils étaient en train de faire pour se réunir au 46ème sous-sol d’une station service perdue en plein désert. Il y avait le barbu qui conduisait le camion, le type qui pilotait la moto et bien sûr le boss blondinet au volant de la fameuse voiture dont les portes servaient d’ailes (bref, une voiture volante).

Il y avait d’autres personnages dans l’équipe, mais il me semble qu’ils constituaient davantage des guests venant prêter main forte au noyau dur. (souvenez vous aussi du fils du boss blondinet, accompagné d’un robot-se-transformant-an-scooter. Espèce de boulet qui se faisait capture par l’ennemi tous les deux épisodes).

Hormis leurs véhicules qui se transformaient, chaque personnage était coiffé d’un masque, pourvu d’une sorte de pouvoir spécial déclenché à la voix…

Les gentils se battaient contre… les méchants. Venom, il me semble, dont les  véhicules étaient pas mal non plus (ah, l’hélico qui se transforme en jet).

Ce “coup de vieux” pris avec les images Panini Mask (comptez 60€ pour recevoir l’album de Mask accompagné de toutes les images non collées) me rappelle que le dessin animé avait donné naissance à toute une gamme d’objets dérivés.

Et si je n’ai jamais possédé de jouet Mask (j’enviais certains de mes petits camarades d’avoir la voiture noire qui lançait des disques), apprenez que ma maman nous avait acheté la parure de lit (housse de couette, drap et oreiller) représentant mes héros de l’époque.

Que de souvenirs…

Après quelques recherches sur Wikipedia, je viens d’apprendre que Mask signifie Mobile Armored Strike Kommand (et que c’est un dessin animé franco-américain).
Le boss blondinet se nomme Matt Trakker et “Son masque principal est Spectron (spectrum), qui lance des rayons d’énergie, et lui permet de léviter temporairement.”

2 Comments

max novembre 29, 2009 Reply

De mémoire j’avais : la moto verte qui se changeait en helico, la semi-remorque avec une F1 qui allait dessus, une moto noire de mechant, un pickup orange lance missile, la formule 1 des jumeaux méchants qui se séparaient en 3 parties et enfin un ptit 4×4 noir. Et enfin, piece majeure : la base MASK, avec la montagne, la station service qui se transformait, bref la top top classe !

Malisz décembre 1, 2009 Reply

héhé, je l’avais la voiture de Raven ! c’était mon jouet préféré 🙂 même quand j’avais perdu les disques, les portes et que les roues ne tenaient plus.

Laisser un commentaire

*

code