De retour de la projection de Seuls Two…

Marie et moi avons été invités par CommeAuCinema.com pour assister en avant-première à la projection de Seuls Two, le dernier film d’Eric & Ramzy.

Arrivés vers 19h30 dans le building de Time Warner, avenue Charles de Gaulle, nous sommes accueillis par le staff de Rumeur publique. Je passe sur les “détails” (cocktail précédent la projection… oh les blogoputes, hein Gonzague… Dédicace @Ravana ^^).

Le film commence. Le dernier que j’ai vu des deux compères, c’est la Tour Montparnasse Infernale, un film que j’avais adoré. J’aime beaucoup l’humour d’Eric et Ramzy. Je n’ai pas vu les suivants et suite aux critiques que j’avais pu apercevoir de Double Zero, les Dalton et surtout Steak, je redoutais un peu la prestation des comiques.

La lumière s’éteint, le film commence. Et quand je dis “le film commence”, c’est vraiment le film. Si je trouve sympa de se voir offrir un verre et des petits fours avant la projection, l’absence de pubs est pour moi LE grand plus des projections privées.

C’est ce que je préfère dans les avant-première, c’est l’absence de pubs !

Dès les premières minutes, ça fleure bon le bon gros gag, l’humour bien lourd, le décalage de rigueur et les clins d’oeil (le chat, super chinois,…). Sans rien trahir de l’intrigue, Eric (le chauve. Je sais pas, des fois y’en a qui confondent) joue le rôle de Gervais, un inspecteur de police un peu boulet, Ramzy (par élimination, celui avec des cheveux) incarne pour sa part Curtis d’Argentine, un monte en l’air de bas étage amoureux d’une antiquaire (Kristin Scott Thomas).

Ça fait bientôt dix ans que l’inspecteur Gervais cherche à coincer Curtis, grâce à sa technique personnelle (vous verrez, c’est infaillible). Curtis, lui, se joue du policier. Dans ce jeu du chat et de la souris, nos deux héros vont se retrouver… seuls two !

D’incroyables plans de Paris… vide !

Ce qui frappe alors, ce sont les plans de Paris, complètement vidées de ses habitants. Des Champs Elysées à la Concorde, du Sacré Coeur à Barbès en faisant un détour par le jardin du Luxembourg et le zoo de Vincennes, c’est juste irréel. Je dois bien l’avouer : c’est au moment où tout le monde disparait (je ne dévoile rien, le film s’appelle Seuls Two) que j’ai pris peur. Peur que le film bascule à partir de ce moment là, un peu comme Le grand restaurant avec Monsieur Septime (interprété par le grand Louis de Funès). Souvenez-vous… Toute la scène du restaurant est top. Mais passées les 45 premières minutes, le film devient (à mon goût) beaucoup moins bon. Et bien là, pas du tout. Il y a peut-être quelques longueurs, quelques gags pas drôles, mais compensés par un humour parfois corrosif.


Seuls Two sur Comme Au Cinema

Alors, à présent certains d’entre vous se disent : putain teuteu, tu déconnes, leurs derniers films c’étaient des merdes. Ils t’ont filé combien chez Rumeur publique pour que tu leur fasses cette promo. Alors, pour ta gouverne, à toi ô l’internaute qui est arrivé sur cet obscur espace d’expression (sur lequel, je l’avoue il y a parfois du billet sponso, mais c’est juste pour l’hygiène) et bien NON, je n’ai pas reçu d’argent.

J’ai réellement apprécié le film (à tout t’avouer, ô toi l’internaute, dans le métro qui m’emmenait vers la magnifique salle de projection de Warner, j’étais déjà en train de me dire : putain, comment je vais pouvoir dire que ce film est une merde en y mettant un peu les formes). De bons gags (mon préféré je pense : l’interrogatoire au début du film), de bonnes vannes, des Eric et Ramzy de bon niveau, entourés par une pléiade d’acteurs. On verra notamment apparaitre Omar et Fred, si la prestation du premier est “correcte” (un Omar sous exploité à mon goût), Fred joue un personnage secondaire tout bonnement énorme avec son look de chanteur de System of a Down. Pour finir, un grand merci à CommeAucinema.com et à Rumeur publique (n’hésitez pas à refaire appel à nos services de beta-spectateurs). Et un conseil, à toi ô l’internaute, si toi aussi tu as un humour de merde (comme moi), si tu as aimé Eric et Ramzy dans la tour Montparnasse infernale, cours voir Seuls Two

En parlant de CommeAuCinema.com

CommeAuCinema.com a choisi Eric & Ramzy comme ambassadeurs car les deux humoristes correspondent à la cible du site (les 15-35 ans). CommeAuCinema.com, c’est l’actualité du cinéma, mais aussi un “incubateur de talents” pour reprendre l’expression de Nicolas Kouprianoff, le Président et fondateur du site. Pour la sortie du film Seuls Two, de nombreux “goodies” sont disponibles sur le site.

4 Comments

Fabian juin 23, 2008 Reply

Je suis la pour prouver que TeuTeu n’a pas été payé pour ecrire ce feedback, il avait seulement un 9mm sur la tempe 😉
Plus sérieusement, c’est un film que je vais aller voir des mercredi pour me tordre le ventre.

stan juin 24, 2008 Reply

voila et nous on est pas invité par rumeur publique

pffff

Patmobile juin 24, 2008 Reply

Présenté comme ça, ça donne envie. J’ai déjà un début de programme pour mon prochain week-end !

Carlito Braguette février 1, 2010 Reply

“CommeAuCinema.com, c’est l’actualité du cinéma, mais aussi un « incubateur de talents » pour reprendre l’expression de Nicolas Kouprianoff, le Président et fondateur du site.”

Oui bien sur, Eric et Ramzy ne seraient rien sans commeaucinema.com … o/ douchebag !

Laisser un commentaire

*

code