Et bonne année hein…

Une année qui commence, c’est une page blanche. La première d’un bouquin de 365 pages. Avec son lot de bonnes résolutions, de « reboot »,…

« Geekement » parlant, c’est une année qui démarre avec un nouveau NAS (et ses disques durs tout neufs), une remise à zéro de ce carnet de bord (nouveau thème,…)

Dans le doute, je reboote.

Laisser un commentaire

*

code