J’ai Free, j’ai tout compris…

Tout comme je ressens une montée d’angoisse le dimanche soir, je “crise” un peu dès que je n’ai plus de connexion. Je me sens alors coupé du monde. Certains diront que je suis un peu marteau, d’autres comprendront peut-être cette angoisse d’être ainsi coupé du monde (et pourtant ici, entre les DVD encore sous blister et les BD non lues, ce n’est pas les loisirs qui manquent).

Bref… Cela fait maintenant pas loin d’un mois que nous avons déménagé, quittant notre connexion Free (ouverte en 2002) pour un nouveau nid, douillet certes, mais coupé du monde. Fort heureusement, la 3G d’Orange est là et nous permet de checker nos mails sur les iPhones et d’utiliser Twitter. Mais voilà, même si une connexion FreeWifi est pratique, ce n’est qu’une connexion de dépannage.

Allez, on va déménager notre connexion Free dans le nouvel appart’… mauvaise idée… Notre nouveau nid n’a pas été habité pendant dix ans (environ). Allez retrouver le numéro de l’ancien habitant. Mission impossible ! Résultat, il faut ouvrir une nouvelle ligne. Free peut s’en charger. Le problème ? ça va prendre deux mois mon bon monsieur avant qu’un technicien ne se déplace (cf. les différents threads sur les forums de freenaute). Alors quoi ? on va rester sans Internet pendant deux (longs) mois ? Non ! No way !

Une dizaine de jours après avoir emménagé, je profite d’une journée de repos pour m’occuper de la connexion web. Un coup de fil à Free (j’avais fait l’erreur d’entamer une procédure de déménagement). Un autre coup de fil à Free. Encore un appel… cette fois à France Telecom. C’est bon, le contrat est ouvert, on me donne le numéro et un technicien passera dans moins de quatre jours (pas deux mois hein, quatre jours) pour ouvrir la ligne. C’est beau, quelle efficacité ! (Enfin, cette efficacité a un prix… 55 euros…).

Le jour dit, le technicien Orange (puisque c’est le nouveau nom de notre opérateur national) passe. 3 minutes montre en main et “au revoir monsieur, bonne fin de journée”. Maintenant que j’ai le téléphone, je vais enfin pouvoir prendre un abonnement internet ! Si seulement…

Résumé des épisodes précédents avec Free :
– La ligne de l’ancien appart est au nom (de jeune fille) de Marie
– La procédure de déménagement que nous avons entamée avec Free n’existe pas chez eux
– la ligne du nouvel appart est à mon nom
– On ne peut pas migrer un abonnement vers un autre si le nom n’est pas identique
– je ne peux pas changer le nom du titulaire de la ligne FT avant la fin de semaine (sombre histoire d’activation “je-ne-sais-quoi”).

Résultat des courses, on ouvre un second abonnement chez Free pour le nouvel appartement (on garde l’ancien aussi.. c’est une longue histoire).

Procédure d’inscription faite, on a reçu la box et la connexion est opérationnelle en moins d’une semaine ! Bravo Free. C’est fou comme cela a été rapide. Reste maintenant que notre logis est connecté à gérer les branchements CPL, les connexions Wifi, l’installation des NAS…

Bref, un billet bien (in)intéressant pour dire pas grand chose que Free est bien speed pour une ouverture de ligne (en revanche, c’est la galère pour déménager son abonnement !).

2 Comments

H2 Benjamin mai 17, 2010 Reply

Arf comme je te comprends …
Nous depuis 2 ou 3 mois on a des coupures de quelques heures et dans ces cas là c’est juste la fin du monde…
Bon ben bon cablage mister 😉
Tchuss (commentaire futile et inutile)

teulliac mai 17, 2010 Reply

Hello Msieur,
(mais non c’est pas futile et inutile)

Hier, j’ai (enfin) déménagé le bureau et réinstallé le PC. Le pied !

Laisser un commentaire

*

code