(maj) Leyio et veille de l’opinion…

Il y a quelques semaines, n’ayant pas été convié à participer à la soirée Leyio (non je ne suis pas fâché), j’ai contacté l’agence Via Spheeris car j’étais vivement intéressé par un prêt pour tester l’engin.

Erratum : giiks était invité. Mea culpa Alice

 

J’ai reçu le produit très rapidement, mais avant de livrer mon avis sur le Leyio, je vous propose un petit détour par l’analyse (rapide et non exhaustive) de ce qu’un veilleur (ou un acheteur potentiel) pourrait relever au sujet du Leyio.

1. Les deux premières pages de résultats de Google (mot clé : Leyio, of course :))

Force est de contaster que les blogs trustent les premiers résultats de Google (à vue de nez, sans tenir de compte précis, je dirais un peu plus des deux tiers). Bon point néanmoins, le site du fabricant apparait en première position. Dès la page d’accueil, on découvre ce qu’est le Leyio. Il s’agit d’un “PSD”, non pas un format de document Adobe, mais un “personal sharing device“, traduisez, un appareil personnel pour partager. Partager quoi ? Ses données bien sûr !

On pourra en apprendre un peu plus sur le produit et télécharger des visuels depuis le second résultat de Google, à savoir le site de l’agence Via Nova Spheeris. On apprend alors les éléments suivants :

  • Leyio a été lancé en avril 2009
  • L’appareil permet de partager sa vie numérique avec le plus grand nombre
  • C’est une solution complètement nomade (il n’est plus nécessaire de passer par un ordinateur).
  • Côté technique, le Leyio est équipé d’une mémoire Flash de 16 Go (pas mal niveau capacité). Le PSD permet de stocker, mais surtout d’échanger, toutes sortes de contenus de façon originale. Les Leyios se reconnaissent entre eux et il suffit de le secouer pour que les fichiers passent de l’un à l’autre (copie du fichier, grâce à la technologie UWB). Comme tout le monde n’a pas de Leyio, il est possible de partager ses données autrement : en branchant une clé USB sur le Leyio ou encore en transférant les contenus sur la clé intégrée pour les copier sur un PC.
  • Rapidité : une vidéo de 200 Mo est transférée en une vingtaine de secondes.
  • Sécurité : l’accès à ses données se fait au moyen d’un système de reconnaissance d’empreinte digitale (qui fonctionne très bien).
  • La société à l’origine de Leyio s’appelle INS Group. Elle a été fondée en 1996, a collaboré avec de grands constructeurs parmi lesquels Sony. C’est une société française qui possède des bureaux à l’international.

Avec les deux premiers sites, le veilleur a recueilli la majeure partie de l’info. Cette dernière est objective, factuelle (pas à 100%, on est dans la com’). Attaquons nous à présent à l’opinion, soit les contenus mis en ligne par des sites et blogs, pro ou non, et voyons quels sont les feedbacks visibles par l’internaute qui souhaiterait se renseigner sur Leyio, en vue pourquoi pas d’en acheter un exemplaire.

2. Après l’info, passons à l’opinion

Read Write Web

Fabrice fait preuve d’un certain engouement pour ce produit français (“cocorico” 🙂 ) et surtout grand public. Il se montre en revanche moins emballé par le prix, lequel constituera selon lui un frein au développement des ventes. Elément intéressant de ce billet, l’évocation du léger gap entre la cible marketing (le cadre dynamique, pourfendeur de présentations Powerpoint) et la cible de comunaitation (vidéo de djeuns sur le site de Leyio s’échangeant des contenus), mais surtout le point sur Kevin et le peer-to-peer (en plein débat sur Hadopi). Elément intéressant dans les commentaires : Leyio pourrait prendre tout son sens si la techno UWB était intégrée aux téléphones mobiles.

Journal du Geek

Un billet rédigé par Greg. C’est propre, factuel : éléments techniques, vitesse de transfert… Comme précédemment, le prix est évoqué comme un frein à l’heure actuelle. Greg termine sur les perspectives qu’ouvre le UWB dans les prochains mois (intégration aux ordinateurs portables et aux téléphones mobiles). Dans les commentaires, le P2P facilité est évoqué, et les geeks fréquentant ce site semblent attendre l’intégration dans les mobiles.

leyio-fr-thumbLeyio.fr

Blog lancé par l’agence Via Nova Spheeris, animé par Alice (que je remercie pour me permettre de tester le produit). Le contenu est plutôt plutôt intéressant, même si j’ai des doutes sur la capacité à l’heure actuelle de fédérer une communauté autour d’un produit, en raison de son prix et d’une cible pas clairement définie (le cadre dynamique ou le teenager ?).

clubic-thumb Clubic

Le premier site d’info geeks n’arrive qu’en sixième position 🙂 Ici, le mot est lâché : Leyio, c’est du “beam” de données. Alexandre Habian souligne que le Leyio ne permettra pas aux “mobinautes” de lire de la musique ni des vidéos (et je suis d’accord, c’est vraiment dommage). Il y a beaucoup de commentaires et l’acheteur potentiel que je suis sensé incarné, au regard de l’heure tardive, n’a pas trop envie de les lire. En gros, les échanges soulignent que le Leyio va faciliter l’échange entre tipiaks de fichiers protégés par des droits d’auteur et droits voisins, illégalement téléchargés sur les réseaux de partage (si vous arrivez à prononcer cette phrase dans un souffle, je vous offre une bière pour vous remettre). Le prix élevé est également (encore…) évoqué.

vendeesign-thumb Vendeesign

L’auteur du blog, que je ne connais pas mais que j’ai souvent plaisir à lire, semble plutôt emballé, et à hâte de tester le produit. Je ne sais pas s’il a pu tester le personal sharing device depuis ce billet

(je n’ai pas trop cherché non plus…).

 

presse-citron-thumb Presse-Citron

[Mode je me la pète graaaave] ah, (l’ami) Eric Dupin (avec lequel j’ai bu des sangrias à Barcelone l’an passé) me fait plaisir.[J’arrête de me la pêter, mais si Presse-Citron pouvait me linker, sous n’importe quel prétexte, même pour m’insulter, je suis preneur]

Dès l’introduction, Eric annonce ne pas trop voir l’intérêt du Leyio. Il linke giiks (trafic multiplié par 67 ce jour là, au moins) qui parle du PSD. Eric a pas eu le produit entre les mains (, et c’est là où il me fait plaisir,) et fait preuve d’un entousiasme limité (yes !! un blogueur influent partage le même avis que moi… ou c’est le contraire…)

Accessoweb-thumb AccessoWeb

Premier billet où le feedback est fait après une utilisation prolongée de 5 semaines. L’éditeur est enthousiaste, voire conquis, mais il émet néanmoins quelques réserves. Tout d’abord au sujet du transfert via UWB. Comme le souligne AccessoWeb, sorti d’une soirée blogueurs, si vous ne connaissez aucun autre possesseur de Leyio…

Le prix élevé est évoqué, ainsi que (et c’est une nouveauté) l’encombrement de l’appareil.

teknoglam-thumb TeknoGlam

Sur cette note, on est plus dans la fiche produit que dans le feedback utilisateur (ce n’est pas une critique). Dommage que l’auteur ne se livre pas davantage à communiquer ton opinion personnelle sur le produit.
next.

 

trendy-mood-thumb TrendyMood

Rapidement. Une vidéo démo personnelle du Leyio est présentée. Utilisatrice conquise, sauf peut-être par le prix. Petite mention en fin de billet pour remercier l’agence du cadeau. (j’écris encore quelques mots, pour que ma mise en page fonctionne…)

 

la-chaine-techno-thumb La chaine techno

Je recommande le podcast vidéo. très intéressant. pas de commentaire particulier à formuler. C’est carré. Tout ça… (non je déconne, j’ai pas regardé le podcast. Vous me raconterez.) (pareil, quelques mots pour la mise en page,hein… J’en profite pour passer un message personne : cherche professeur de mise en page WordPress.)

 

la-vie-numérique-thumb La vie numérique

Factuel.
Factuel.
Factuel.
Factuel.
Factuel.

 

h2-blog-thumb H2-blog

C’est de loin le blog qui s’est donné le plus de mal pour présenter le Leyio. Et le résultat est à la hauteur. Démonstration vidéo, reportage photo, impressions, fiche technique. Tout y est.

(Message personnel : bien ouej Benj !).

 

tapahont-thumb Tapahont

pas lu le billet, désolé mais il se fait tard.

 

itrnews-thumb ITRNews

Pareil.

pas lu le billet

désolé.

 

geek-in-touch-thumb Geek in touch

Après une présentation du produit, Icarius nous propose de lire un contenu “geek eyes only”. Intéressant. Icarius prend un peu de recul et pose le problème de la sécurité/confidentialité des données. Il souligne ainsi que Leyio résout plus ou moins la question grâce au lecteur d’empreintes et à la clé usb intégrée. (un argument à mettre en avant).

rue-du-commerce-thumb Rue du Commerce

Je n’ai fait que passer sur la page.

Le premier site de vente en ligne n’apparait qu’à la fin de la seconde page de résultats.

Pas fais gaffe s’il y avait des feedbacks d’acheteurs (trop tard, je suis fatigué).

 

fightforblogiz-thumb Fight for blogiz

Présentation du produit. On arrive à la fin de la seconde page de résultats Google et à ce niveau là l’acheteur potentiel que je pourrais être a sûrement toutes les infos qu’il lui faut pour se décider.

(j’ai édité, réédité, re réédité ce billet. j’ai les yeux qui se croisent…)

3. Avant que teuteu fasse part de son opinion…

J’ai essayé de me mettre dans la peau du veilleur, à la recherche de l’opinion publique en ligne, mais aussi dans celle de l’acheteur potentiel (à moins de lire l’article de Clubic, je doute qu’on en vienne à taper spontanément leyio dans Google).

Évidemment, il aurait fallu croiser les résultats avec d’autres requêtes (“personal device sharing”,…), regarder ce qui se passe dans Blogsearch (de façon la plus exhaustive possible), d’envoyer des requêtes ciblées (inurl:forum leyio,…) pour avoir un aperçu un peu plus large de la perception des internautes des personal device sharing.

Comme je l’ai expliqué, ce tutorial de veille n’est pas exhaustif (loin de là) et bien d’autres éléments auraient pu être étudiés (google trends par exemple). Bref, ce petit boulot n’apporte sûrement rien et si besoin je connais des boites de veille qui se feront un plaisir de bosser.

Bref, la veille, c’est pas compliqué. C’est pas mal de temps et beaucoup de curiosité.

4. Final sous forme de feu d’artifice : l’avis de teuteu

Je suis amoureux du lecteur d’empreintes digitales.

Je trouve que 16go est une capacité de stockage honnête.

J’estime que l’intégration d’une clé USB (mais aussi la possibilité de plugguer une clé) est une excellente idée.

Je regrette que le Leyio ne permette pas la lecture de contenus multimédias (musique et vidéo).

Je juge enfin le prix de 179€ un peu élevé. Mais c’est une première et si on regarde en arrière les premiers devices (quelle que soit la techno) ont toujours eu des prix un peu délirants.

Enfin, avec une baisse de prix, la possibilité de lire les contenus OU l’intégration de la techno UWB dans les terminaux mobiles pourrait susciter un regain d’intérêt…

A ce jour, je n’ai pas de ppt à partager avec d’autres blogueurs et la dernière fois que j’ai fait des échanges dans la cour de l’école, c’était des disquettes Amstrad (piratage quand tu nous tiens…).

BREF, LEYIO C’EST SYMPA, ENCORE UN PEU CHER, MAIS PROMETTEUR.

8 Comments

Alice juin 5, 2009 Reply

Merci pour ce test et cette review ! Par contre, l’équipe de Giiks était bien conviée à la soirée de lancement !

Sébastien juin 5, 2009 Reply

mea culpa Alice, billet modifié 🙂

gonzague juin 5, 2009 Reply

pas mal l’idée de la review sous cette forme 😉

Sébastien juin 5, 2009 Reply

merci, j’aurais aimé poussé un peu plus loin (avec une analyse plus poussée de la perception du produit sur les blogs et les forums de discussion, couplée à du Google Trends, voire proposer quelques recos), mais manque de temps (@Alice : une presta freelance pour le macminithon ?)

Benjamin juin 5, 2009 Reply

Outch, impressionnant ^^
(commentaire futile et inutile as usual)
Non sérieusement chapeau bas Mr Teuteu.

Sébastien juin 5, 2009 Reply

pas de problème Benjamin (aucun commentaire est inutile). merci 🙂
et pour répondre à un autre de tes commentaires : Mme et Mlle teuteu vont bien et ont hâte de vous revoir/rencontrer 🙂

Edouard juin 5, 2009 Reply

Yep ! Très sympa l’analyse ! 😉

Concernant notre blog (http://www.fightforblogiz.com/) tu n’as pas les yeux qui se croissent, il y a bien un problème de code… c’est à cause de la mise en place de la nouvelle version qui nous pose quelques soucis ! 😉

C’est ce qui arrive quand on se lance dans la conception de son propre thème… Mais tout devrait rentrer dans l’ordre d’ici quelques jours…

Sébastien juin 6, 2009 Reply

Hello Edouard,
le nouveau thème est top !
à bientôt

Laisser un commentaire

*

code