Beaucoup trop de temps libre…

C’est la maxime préférée de [il se reconnaitra]. Ce n’est pas l’impression que j’ai en ce moment… d’avoir trop de temps libre. Au contraire, j’ai le sentiment que le temps file à toute vitesse. C’est peut-être aussi parce que je m’organise mal en ce moment. Sur les conseils d’un copain, j’ai acheté un bouquin sur la méthode GTD. Je peux d’ores et déjà témoigné que ça ne marche pas… si on se contente d’acheter le bouquin. Prochaine étape, je le lis. On verra après…

C’est bien joli d’avoir du temps libre, mais pour quoi faire. J’ai passé un temps de dingue il y a quelques mois sur des jeux sur mobile plutôt addictifs. J’avais fait l’acquisition de Secret of Mana, en souvenir du bon vieux temps sur Super Nintendo. Mais la nécessité de suivre l’histoire, de franchir les donjons les uns après les autres, auront eu raison de moi.

Alors, je me suis rabattu sur des jeux mobiles plus simples. Des jeux qui peuvent se lancer pendant un trajet en bus, durant une micro-pause, et pourquoi pas pendant une réunion. Parmi ces petits jeux, il y a bien sûr le célèbre Angry birds. Mais pas que. J’ai passé un paquet d’heures aussi sur un jeu (dont le nom m’échappe au moment où j’écris ces lignes) où le but est d’éviter les lasers et les missiles grâce au jetpack accroché sur le dos du personnage. Le système de missions et la possibilité de cumuler des pièces pour upgrader le personnage relance l’intérêt du jeu à chaque partie.

Dans un genre assez similaire, il y a un moment de cela, j’ai commencé à jouer à Fruit Ninja. Fruit Ninja si tu ne connais pas, c’est un jeu dans lequel tu dois trancher des fruits sur l’écran tactile de ton smartphone, tout en évitant les bombes. Dans ceci dans le seul but de marquer un maximum de points (et peut-être pouvoir alors te la péter auprès de ton entourage, lequel ne ratera pas cette occasion unique de te rappeler que… tu as beaucoup trop de temps libre !).

Et sinon, toi, ô voyageur des Internets, à quoi tu joues ?

Laisser un commentaire

*

code